Ce n’est qu’un au revoir, Rémi

579

Rémi Dumais fait presque partie des murs, à Montfort. Son parcours à l’hôpital a commencé en 1995 en tant que stagiaire, et s’est terminé récemment, le 8 novembre dernier, alors qu’il nous a quitté pour relever un nouveau défi en tant que directeur de l’Institut des sciences de la santé et de la vie au Collège La Cité. On peut dire qu’il boucle la boucle, en se concentrant maintenant à assurer la relève en santé en français.

Pour souligner son départ et que tous ait la chance de lui faire ses adieux, l’équipe du Programme de santé mentale a organisé un dîner-partage, et a remis à Rémi un cadre avec plusieurs photos.

Il faut dire que ce n’est pas réellement un « au revoir », mais plutôt un « à bientôt », puisque nous collaborerons certainement avec Rémi dans ses nouvelles fonctions, et dans un futur rapproché!


Le parcours de Rémi à Montfort

Rémi est arrivé à Montfort en 1995, en combinant les rôles d’assistant en physiothérapie et d’assistant en psychiatrie, pendant un an. Il a ensuite poursuivi son parcours comme assistant en physiothérapie.

En 2000, avec la collaboration de Linda Lessard, son rôle a été modifié pour le transformer en assistant en services thérapeutiques, ce qui englobe physiothérapie et ergothérapie. Pendant ses années aux Services thérapeutiques, il faisait plusieurs tâches administratives en appui à la gestionnaire, comme la gestion des horaires et du remplacement, et l’embauche de nouveaux employés.

De 1999 à 2006, il enseignait quelques cours au programme d’assistant en physiothérapie du Collège La Cité .

En 2010, il a eu la chance d’avoir un contrat comme agent de projet au Consortium national de formation en santé – volet La Cité.

En 2011, il a obtenu le poste de coordonnateur de l’enseignement dans l’équipe des Affaires universitaires, maintenant l’Institut du Savoir Montfort.

En 2017, il a obtenu le poste de gestionnaire du Service des bénévoles et des soins spirituels. Cette première expérience comme gestionnaire lui a permis de développer plusieurs compétences.

En 2020, il a été muté à la clinique de dépistage de la COVID-19 Héron. Ce passage lui a permis de collaborer avec du personnel clinique et médical dans un contexte particulier. Ce fut une expérience très formatrice.

En 2021, il a obtenu le poste de gestionnaire clinique des services de santé mentale ambulatoire et communautaire, puis en 2022, de l’unité de santé mentale 3B.

Pouvez-vous trouver Rémi et Marc-André Sabourin ? Rémi a enseigné à Marc-André pendant sa formation au collège La Cité comme assistant en physiothérapie. Tu parles de boucler la boucle !

Selon Rémi, c’est son esprit de collaboration, et le fait qu’il aime faire briller les gens avec qui il travaille qui font de lui un « vrai de vrai » de Montfort. Capable d’avoir de l’introspection, d’apprendre, de voir ses faiblesses et plein d’entregent, d’apprendre à réellement connaître ses pairs et de s’entourer des bonnes personnes sont certaines de ses caractéristiques qui ont fait de lui et Montfort un « match » parfait pendant tant d’années. Et, ces traits de caractère sont aussi ce qui a marqué ses centaines de collègues au cours du temps.

Ce qui l’a motivé au quotidien, c’est l’amélioration continue des processus afin d’offrir le meilleur service à notre clientèle ainsi que la collaboration avec une superbe équipe qui lui est très chère. La possibilité de grandir à l’interne et l’offre active des services en français ont contribué à son épanouissement à Montfort pendant de longues années, mais son attache première, c’est certainement les liens d’amitié et l’esprit de famille qu’il a cultivé.

Cher Rémi, ta famille Montfort, elle ne t’oubliera certainement pas. Ce n’est pas un adieu, ce n’est qu’un au revoir!


Voici quelques témoignages de collègues qui ont eu la chance de côtoyer Rémi.


J’ai rencontré Rémi lors de ma première journée de travail à Montfort, il y a 26 ans! Il m’avait dit un « Bonjour » rapide et ne m’avait pas semblé très sympathique. Hahaha! Quelle erreur! Dès notre 2e rencontre, j’ai vite réalisé que je m’étais trompée. Rémi était incroyable! Il a toujours véhiculé les valeurs de Montfort. Un vrai modèle! Mon intégration à Montfort en tant que physiothérapeute s’est bien déroulée grâce à lui. Je n’avais jamais travaillé en chirurgie et c’était ma première rotation. Je le suivais et il me disait quoi faire : « Sors le patient de ce côté du lit, il a eu un remplacement de hanche droite »… « voici comment faire un rouleau de serviettes pour les exercices de remplacement de genou »… « prend l’oreiller du patient pour qu’il la serre sur son ventre où il a eu sa chirurgie ». Une chance qu’il était là! Nous n’étions que 4 physios, 2 ergos et 1 assistant pour tout l’hôpital. Fallait aller vite! Au courant des années qui ont suivi, nos rôles ont changé, mais nous sommes restés aussi complices que les premiers jours.

Je pourrais écrire un livre de plusieurs tomes sur toutes nos histoires et anecdotes. Nous pouvions toujours compter l’un sur l’autre.

Je n’aurais jamais pensé que Rémi aurait quitté Montfort avant sa retraite, mais je comprends qu’il ne pouvait pas laisser passer cette opportunité à La Cité. Bon succès mon ami. Je te souhaite tout le bonheur que tu mérites.

Marie-France Cuerrier, agente en transformation


Plus de 20 ans qu’on se connait, cher Rémi, cher collègue, cher ami.
Ouf, que de souvenirs, meilleurs les uns que les autres ❤️

On se souviendra d’abord de Rémi pour sa joie de vivre, sa bonne humeur contagieuse, cette énergie « transmissible » qui amène indéniablement des fous rires au sein des diverses équipes! Toujours prêt à essayer de nouvelles choses, il regorge d’idées créatives pour mieux prendre soin des autres, tout en ayant du plaisir. Il est de toutes les initiatives pour améliorer les soins aux patients et la qualité de vie au travail, et fêter (club social, groupe QVT, Gala Astéria)… comme tout bon vivant qui se respecte 😉 Qui ne voulait pas avoir Rémi comme ami ? C’est un rassembleur, un collaborateur hors pair, un travaillant, un professionnel engagé, envers ses collègues autant qu’avec les patients et leurs proches. Cet être est aussi un sensible, au grand coeur, toujours prêt à aider, peu importe la tâche. D’une grande générosité, il s’implique dans tout, se mêle à tous, avec aisance… on est choyé quand on travaille avec lui, sincèrement !

Te souhaitant le meilleur pour le futur, Linda Lessard, directrice du développement organisationnel maintenant à la retraite
PS – et, espérant que nos chemins continuent de se croiser longtemps


Au nom de l’Association des bénévoles de l’Hôpital Montfort, nous te disons merci pour ta disponibilité, ton humour contagieux et ton dévouement parmi nous et nous te souhaitons le meilleur des succès dans ton nouveau poste. Nous espérons que tu as bien profité de toutes les bières que nous t’avons données lors de ton départ du Service des bénévoles. Au plaisir de te revoir un jour!

Denis Lajoie, président par intérim de l’Association des bénévoles de l’Hôpital Montfort


Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball, dans la cuisine avec ses filles, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.